La Sécession viennoise en 3 minutes


En bref

En 1897, les avant-gardes viennoises, Gustav Klimt en tête, font sécession. Elles se démarquent de l’art historiciste (puisant ses références dans le passé), apprécié par les classes dirigeantes, et s’unissent dans l’Association des artistes autrichiens – Sécession de Vienne. Elles revendiquent un art moderne, original, libéré des contraintes du marché, sans distinction entre les beaux-arts et les arts appliqués. Fondée en 1903, la Wiener Werkstätte poursuit cet idéal de diffusion de l’art dans tous les domaines de la vie quotidienne, aboutissant au concept d’œuvre d’art totale (Gesamtkunstwerk).

Continuez votre lecture

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  L'État monétaire Bitcoin sous la grille de lecture économique libérale et ou libertarienne