Julio Le Parc, Goldorak… Les 5 plus belles expos gratuites à voir en avril


Qu’il pleuve ou qu’il fasse grand soleil, nous avons trouvé de quoi occuper vos journées… gratuitement ! Du centre de Paris au Bas-Rhin, en passant par Issoudun, comme chaque mois, nous avons repéré pour vous une belle programmation au sein de musées et centres d’art.

Pour commencer ce mois d’avril 2024 sous les meilleurs auspices, piochez parmi notre sélection d’expos à contempler sans rien débourser. Art cinétique, culture populaire, scène contemporaine, photographie : il se passe sûrement quelque chose près de chez vous !

1. À Saint-Germain-des-Prés, Julio Le Parc en dessins personnels

Julio Le Parc, Dessins Historieta

Julio Le Parc, Dessins Historieta, 1978

i

Technique mixte • 42 × 59,5 cm • © Maison de l’Amérique latine / Photo Atelier Le Parc

Roi de l’art cinétique, Julio Le Parc, 95 ans, sait toujours nous surprendre. Ainsi de cette série de dessins sortis de son atelier au style très éloigné de ces habituelles abstractions polychromes. L’Argentin naturalisé français a toujours pratiqué le dessin, à commencer par le noir et blanc dans les années 1950 et ses caricatures dans le cadre des Ateliers populaires de Mai 68 : ce qui lui vaut d’être expulsé cinq mois de l’Hexagone ! Se mêlent au parcours, souvent sans date, des croquis réalisés la main levée et l’oreille pendue au téléphone ainsi qu’un petit théâtre de papier imaginé par l’artiste (Historieta, 1997). Au rez-de-chaussée, on trouvera tout de même un grand mobile typique du style de l’artiste : étourdissant ! M.B.

Arrow

Un catalogue est publié à l’occasion de l’exposition en coédition

Éditions du Canoë et Maison de l’Amérique latine, 144 pages

2. A la Mairie du 9e arrondissement de Paris, Goldorak est de retour !

Vue de l’exposition « Goldorak – XperienZ : 1975 – 2024 Retrospective » à la Mairie du 9e arrondissement de Paris

Vue de l’exposition « Goldorak – XperienZ : 1975 – 2024 Retrospective » à la Mairie du 9e arrondissement de Paris

i

© Dynamic Planning / Toei Animation

Prêts pour un bond en enfance ? Du 5 au 28 avril, la mairie du 9e arrondissement ressuscite l’iconique prince de l’espace. J’ai nommé… Goldorak, bien sûr ! Posters, jouets, lieux, objets de collection seront de la partie. De la création de la série au Japon, à son aura dans la culture actuelle, en passant par son arrivée en France en 1978, l’exposition célèbre ce robot de bientôt 50 ans qui n’a pas pris une ride. À ne pas manquer pour les fans, une soirée le 18 avril au Grand Rex avec un concert symphonique et les chanteurs de ses célèbres génériques. Nostalgie garantie ! M.MD.

Du 5 avril 2024 au 28 avril 2024

www.goldorak-xperienz.com

Arrow

Soirée événement du 18 avril

Grand Rex

Pour réserver une place, rendez-vous sur le site de l’évènement Goldorak Xperienz. 

3. À Erstein, le sport à fond la forme !

Vue de l’exposition « Frisbee ! Sports et loisirs. Collection Würth » au musée Würth à Erstein

Vue de l’exposition « Frisbee ! Sports et loisirs. Collection Würth » au musée Würth à Erstein

i

© Musée Würth / Photo Elodie Winter Schwitzer

On le sait peu mais avec 20 000 œuvres dans son fonds, la Collection Würth, sise en Alsace à Erstein, est une des plus importantes collections privées d’art moderne et contemporain en Europe. Qu’on peut admirer toute l’année au fil d’expositions temporaires de qualité ! La dernière donne le coup d’envoi de la saison sportive de 2024JO obligent ! – en mettant sur le podium toutes les disciplines sportives qui ont inspiré les artistes. À commencer par Les Loisirs, un dessin de Fernand Léger récemment acquis par la Collection Würth, mais aussi Andy Warhol, Max Ernst, Marcel Duchamp… De l’athlète à l’amateur, tous ont leur place dans cette tribune qui court de la Belle Époque à nos jours. M.B.

4. À Clichy, la Fondation Francès fête ses 15 ans avec force

Vue de l’exposition « XXH – Temps 1 » à la Fondation Francès, Clichy

Vue de l’exposition « XXH – Temps 1 » à la Fondation Francès, Clichy

i

« Le rôle d’un collectionneur est de prendre des risques. » Cela fait maintenant quinze ans que Estelle et Hervé Francès, créateurs de la Fondation qui porte leur nom, osent ! Installée à Senlis, dans l’Oise, et conçue comme un laboratoire de réflexion autour d’une collection réunissant près de 800 œuvres contemporaines internationales, la Fondation Francès est ouverte à toutes les expressions artistiques. Avec un penchant assumé pour « l’Homme et ses excès » qui sert de fil rouge à une exposition anniversaire proposée en deux volets à Clichy. Le premier chapitre qui s’y dévoile actuellement (gratuitement) nous secoue avec des œuvres chocs notamment de pointures de la photographie tels Diane Arbus, Richard Avedon, Gregory Crewdson, Larry Clark ou Nobuyoshi Araki, Andres Serrano… Dans ses peintures, Jean Rustin exhibe des vieillards nus, Hans-Peter Feldmann colle un cocard au portrait historicisant d’une femme anonyme. Violence, outrance, traumatismes… Une collection qui ne cache rien, y compris ce qu’on ne dit pas. M.B.

5. À Issoudun, Henri Michaux dans le texte

Henri Michaux, Sans titre

Henri Michaux, Sans titre, 1974

i

Huile sur toile • 35×27,3 cm • Coll. Musée de l’Hospice Saint-Roch, Issoudun • © Musée de l’Hospice Saint-Roch / ADAGP, Paris, 2024

En 2024, alors que l’on célèbre les 100 ans du mouvement surréaliste et les 40 ans de la disparition d’Henri Michaux (1899–1984), le musée de l’Hospice Saint-Roch à Issoudun consacre à l’artiste-poète un accrochage réunissant 46 œuvres originales issues de ses collections. Gouaches, aquarelles, dessins à l’encre et lithographies dessinent le portrait d’un surréaliste inclassable doué d’un fort esprit de liberté : « Je peins comme j’écris. Pour trouver, me retrouver, pour trouver mon propre bien que je possédais sans le savoir », disait Michaux. À méditer au cœur de l’architecture remarquable de l’Hospice Saint-Roch abritant de sublimes sculptures du VIIIe au XVe siècle. M.B.

Arrow

Henri Michaux – Ecritures

Du 9 février 2024 au 29 décembre 2024
Encres et lithographies – Collections du musée

www.museeissoudun.tv



Source link