derrière le trailer, le souhait de recruter… ou d’être racheté ?


Et si on vous disait que celui ou celle qui sera élu à la tête du pays dans quelques semaines aura le temps de terminer son mandat de 5 ans que Star Wars Eclipse ne sera toujours pas disponible ?

C’est embêtant mais c’est pourtant ce qui ressort des propos du très renseigné Tom Henderson de VGC, ce dernier expliquant que le trailer sorti initialement (voir ci-dessous) n’avait pas seulement pour but d’attiser l’impatience des fans, mais aussi de faire du pied à des talents en vue de potentiels recrutements. Car chez Quantic Dream, on manque d’employés et le studio a visiblement du mal à recruter, surtout après les polémiques qui ont frappé la boîte en 2019, et plus d’une soixantaine d’offres d’emploi restent visibles sur le site officiel, certaines toujours là depuis 2 ans.

Résultat, le projet n’avance pas et les estimations selon les sources proches du dossier seraient un lancement pour 2027 voire 2028, donc à deux doigts de la prochaine génération de consoles.

Dernier détail et pas des moindres : toujours selon les mêmes sources, le dernier souhait derrière la diffusion de ce trailer serait également d’attirer de gros éditeurs pour un éventuel rachat. Rien de pleinement sûr concernant ce point précise Henderson, mais ce serait à l’esprit des dirigeants.



Source link

Lire aussi article :  The Batman : Le Pingouin ne sera pas l'ennemi principal du Chevalier Noir selon Colin Farrell - Actus Ciné