Communication de crise : doit-on adopter la politique de l’autruche

La crise en entreprise est un phénomène devant absolument être anticipé afin de pouvoir réagir de manière efficace et adaptée. De nombreux chefs d’entreprise décident alors d’appliquer la politique de l’autruche, mais cette réaction est-elle vraiment sans danger ?

Faire l’autruche : une solution à la communication de crise ?

Enfouir sa tête dans le sable telle une autruche pour ne pas avoir à faire face à la réalité : une sorte de réflexe de survie observé chez de nombreux dirigeants d’entreprise, notamment en contexte de crise.

Toutefois, pour un dirigeant d’entreprise, pratiquer la politique de l’autruche en situation de crise s’avère chaque fois dramatique, pour la raison principale qui est : la démonstration de la non prise de conscience de la situation de la part de l’entreprise.

L’absence de communication de crise amène alors de manière quasi-inévitable à des répercussions dramatiques sur cette dernière.

La crise en entreprise

La crise en entreprise est considérée comme une menace pour l’organisation qui la dirige. En effet, une situation de crise engendre un bouleversement dans la vie de l’entreprise qui peut se traduire par une perte d’image, une baisse du chiffre d’affaires, des problèmes internes ainsi que des difficultés à trouver un financement.

De plus, la crise en entreprise s’avère être un facteur limitant dans la capacité de l’entreprise à progresser. En effet, lorsque le contexte est difficile et que les pressions sont fortes, il est difficile pour une entreprise de faire preuve d’imagination et de trouver de nouvelles idées.

Enfin, la crise en entreprise est un facteur qui peut engendrer une baisse des performances, notamment en termes de recrutement, de motivation et d’implication des employés. D’un point de vue externe, elle entache l’image de la société et impacte sur la confiance des clients et parties prenantes de celle-ci. Alors, réagir vite en situation de crise est essentiel.

Lire aussi article :  Les meilleurs cadeaux fait main pour maman

Les risques de la politique de l’autruche en entreprise

La politique de l’autruche consiste à refuser d’accepter la réalité en se cachant derrière une attitude défensive et irrationnelle. En effet, un dirigeant qui pratique la politique de l’autruche en pleine crise n’analyse pas les problèmes liés à celle-ci, et donc, ne prend pas l’initiative de trouver une solution adaptée. Par conséquent, ses décisions ne seront pas bonnes et risqueront de nuire à son entreprise.

La politique de l’autruche crée un désordre en entreprise. Les risques liés à celle-ci sont les suivants :

  • Laisser le champ libre aux attaques médiatiques, rumeurs, bruits de couloir d’anciens salariés malintentionnées, aux fake news lancées par certains concurrents opportunistes, etc. ;
  • L’altération de votre communication de crise et donc de votre image, de votre marque, de vos équipes, de la confiance de votre public, de la qualité de vos prestations, etc. ;
  • La perte de réputation de l’entreprise.

Média training : apprenez à réagir en situation de crise en entreprise

Vous l’aurez compris, réagir est primordial pour éviter tous risques liés à la crise et notamment à la politique de l’autruche. Or, réagir en situation de crise est un élément très complexe car périlleux. Ainsi, il faut réagir, certes, mais bien réagir. Pour cela, il est fortement conseillé de faire appel au média training.

En effet, le média training vous apprend à réagir en situation de crise en entreprise. C’est-à-dire à vous préparer à faire face à tout événement susceptible de vous porter préjudice, et à y faire face en étant le plus efficace possible.

Lire aussi article :  Déjà 205 nouveaux projets France Relance pour l'automobile et l'aéronautique

Pour une bonne communication, multiplier les canaux est essentiel. Ainsi, apprendre grâce au média training à assurer un discours, un meeting, une interview, et tout autre évènement susceptible de pouvoir vous aider à sortir de la crise est essentiel.

Par ailleurs, l’interview, comme le meeting, le discours ou tout autre élément de communication peut avoir des retombées négatives sur l’entreprise. Le risque est d’autant plus grand en situation de crise en entreprise.

De ce fait, parfaire sa communication de crise et maîtriser les techniques de communication médiatiques grâce au média training est une priorité pour pouvoir sortir rapidement de la crise et regagner la confiance du public.

Qu’apprend-on grâce au média training en termes de communication médiatique ?

En termes de communication médiatique, soit de communication à destination des médias, il est essentiel d’avoir recours au média training. Grâce à lui, vous apprenez les fondements de la communication verbale et non verbale.

La communication verbale

La communication verbale représente l’ensemble des mots et expressions que vous emploierez. Elle regroupe aussi l’intonation de votre voix, votre capacité à être à l’aise, à maîtriser votre stress et votre prise de parole. Ce sont l’ensemble de ces éléments qui seront analysés et travaillés lors d’une séance de média training et prise de parole en public.

La communication non-verbale

Concernant la communication non-verbale, il s’agit des gestes et des attitudes que vous adopterez face aux médias. Le média training vous apprend comment être à l’aise et donner une bonne image de vous. Il vous apprend aussi quoi faire de vos mains, de vos jambes, comment positionner votre regard, soit tous les éléments absents de la communication verbale mais perçus par votre auditoire.

Lire aussi article :  Marché foncier - Quelles évolutions du prix du foncier en Centre-Val de Loire en 2021 ?

Sachez que la communication non verbale traduit votre ressenti : stress, ennui, perte de contrôle, etc. Ainsi, apprendre à optimiser et à maîtriser votre communication non verbale, comme verbale grâce au média training est une priorité absolue pour toutes prises de parole médiatiques ou non.