Bitcoin Optech – Bulletin #247


Bulletin d’information hebdomadaire Bitcoin Optech du 19 avril 2023 traduit par @copinmalin.


Le bulletin de cette semaine fait le point sur le développement du protocole RGB et comprend nos sections habituelles qui résument les mises à jour récentes des clients et des services, annoncent les nouvelles versions et les versions candidates, et décrit les principaux changements apportés aux logiciels d’infrastructure Bitcoin les plus répandus.

Nouvelles

Mise à jour de RGB : Maxim Orlovsky a posté sur la liste de diffusion Bitcoin-Dev une mise à jour sur l’état du développement de RGB. RGB est un protocole qui utilise les transactions Bitcoin pour effectuer des mises à jour d’état dans les contrats hors chaîne. Un exemple simple c’est la création et le transfert de jetons, bien que RGB soit conçu pour des objectifs plus larges que le simple transfert de jetons.

Hors chaîne, Alice crée un contrat dont l’état initial attribue 1 000 jetons à une certaine UTXO qu’elle contrôle.

Bob veut 400 des jetons. Alice lui donne une copie du contrat original ainsi qu’une transaction qui dépense son UTXO en une nouvelle sortie. Cette sortie contient un engagement non public envers le nouvel état du contrat. Le nouvel état du contrat spécifie la distribution des montants (400 pour Bob ; 600 pour Alice) et les identifiants des deux sorties qui contrôleront ces montants. Alice diffuse la transaction. La sécurité de ce transfert de jetons contre la double dépense est maintenant égale à celle de la transaction Bitcoin d’Alice, c’est-à-dire que lorsque sa transaction a six confirmations, le transfert de jetons sera sécurisé contre un fork jusqu’à six blocs.

Les sorties qui contrôlent les montants ne doivent pas nécessairement être des sorties de la transaction contenant l’engagement (bien que cela soit autorisé). Cela élimine la possibilité d’utiliser l’analyse des transactions sur la chaîne pour suivre les transferts basés sur RGB. Les jetons auraient pu être transférés à n’importe quelle UTXO existante—ou à n’importe quelle UTXO dont le destinataire sait qu’elle existera à l’avenir (par exemple, une dépense présignée de son portefeuille froid qui pourrait ne pas apparaître sur la chaîne pendant des années). La valeur en bitcoins des différentes sorties et leurs autres caractéristiques n’ont aucune importance pour le protocole RGB, même si Alice et Bob voudront s’assurer qu’elles sont faciles à dépenser.

Plus tard, Carole souhaite acheter 100 tokens à Bob dans le cadre d’un échange atomique en utilisant une seule transaction onchain. Elle génère un PSBT non signé qui finance la transaction à partir de ses entrées, paie Bob en bitcoins via une sortie, et se renvoie la monnaie en bitcoins avec une seconde sortie. L’une de ces sorties engage également les montants et les identifiants UTXO où elle recevra ses jetons et où Bob recevra sa monnaie.

Lire aussi article :  Trois migrants battus et volés à la frontière polonaise

Bob fournit à Carole le contrat original et l’engagement qu’Alice a créé précédemment et qui prouve que Bob contrôle désormais 400 jetons. Bob n’a pas besoin de savoir ce qu’Alice a fait des 600 jetons restants et Alice n’intervient pas dans l’échange entre Bob et Carole. Ce système garantit à la fois la confidentialité et l’évolutivité. Bob met à jour la PSBT avec une entrée signée pour l’UTXO contrôlant les jetons.

Carole vérifie le contrat original et l’historique des précédentes mises à jour de l’État. Elle s’assure également que tous les autres éléments de la PSBT sont corrects. Elle appose sa signature et diffuse la transaction.

Bien que chacun des exemples de transfert ci-dessus ait été effectué sur la chaîne, il est facile de modifier le protocole pour qu’il fonctionne hors chaîne. Carole donne à Dan une copie du contrat ainsi que l’historique des mises à jour de l’état qui lui ont permis de recevoir 100 jetons. Elle et Dan se coordonnent ensuite pour créer une sortie qui reçoit les 100 tokens et qui nécessite les signatures des deux pour être dépensée. Hors chaîne, ils transfèrent les jetons dans les deux sens en générant de nombreuses versions différentes d’une transaction qui dépense la sortie multisignature, chaque dépense hors chaîne engageant la distribution des jetons et les identifiants des sorties qui recevront ces jetons. Enfin, l’un d’entre eux diffuse l’une des transactions de dépense, mettant l’état sur la chaîne.

Les sorties auxquelles les jetons ont été attribués peuvent être affectées par un script Bitcoin qui détermine qui contrôlera en dernier ressort les jetons. Par exemple, ils peuvent payer un script HTLC qui donne à Carole la possibilité de dépenser les jetons à tout moment si elle peut fournir une pré-image et sa signature, ou qui donne à Dan la possibilité de dépenser les jetons avec sa seule signature après l’expiration d’un délai. Cela permet aux jetons d’être utilisés dans des paiements hors chaîne transmis, tels que ceux utilisés dans LN.

Dans une réponse au fil de discussion, Federico Tenga a fait un lien vers un nœud LN basé sur RGB et basé sur une fourche de LDK et le nœud LDK sample de ce projet. En suivant les liens de ce projet, nous avons trouvé des informations complémentaires utiles sur la compatibilité LN. De plus amples informations sur le protocole RGB sont disponibles sur un site web hébergé par l’association LNP/BP.

Dans le billet de cette semaine, Orlovsky a annoncé la release de RGB v0.10. Plus important encore, la nouvelle version n’est pas compatible avec les contrats créés pour les versions précédentes (mais il n’y a pas de contrats commerciaux RGB connus sur le réseau principal). La nouvelle conception est destinée à permettre à tous les nouveaux contrats d’être mis à jour au fil du temps pour tenir compte des changements futurs dans le protocole. Un certain nombre d’autres améliorations ont également été mises en œuvre, et une feuille de route pour l’ajout de fonctionnalités supplémentaires a été présentée.

Lire aussi article :  L'odyssée fantastique de l'art à la conquête de l’espace

À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’annonce a fait l’objet de quelques discussions sur la liste de diffusion.

Modifications des services et logiciels clients

Dans cette rubrique mensuelle, nous soulignons les mises à jour intéressantes des portefeuilles et des services Bitcoin.

  • La bibliothèque des descripteurs ajoute un explorateur de blocs : La bibliothèque du portefeuille Descriptor est une bibliothèque de portefeuille basée sur les descripteurs qui s’appuie sur rust-bitcoin et prend en charge miniscriptdescripteursPSBT, et dans les dernières versions, un explorateur de blocs textuel qui analyse et affiche les détails étendus des blocs de contrôle de la racine de la transaction à partir des témoins d’entrée, ainsi que les descripteurs et les miniscripts correspondant aux scripts de la transaction.
  • Annonce de la mise à jour de la mise en œuvre de référence de Stratum v2 : Le projet a publié des détails sur les mises à jour, y compris la possibilité pour les mineurs d’un pool de sélectionner des transactions pour un bloc candidat. Les mineurs, les pools et les développeurs de logiciels d’exploitation minière sont encouragés à tester et à faire part de leurs commentaires.
  • Mise à jour de Liana 0.4 : La version 0.4 de Liana ajoute la prise en charge de plusieurs chemins de récupération et des descripteurs supplémentaires, ce qui permet d’obtenir des quorums plus importants.
  • Le micrologiciel de Coldcard prend en charge des flags sighash supplémentaires : La version 5.1.2 du firmware de Coldcard prend désormais en charge tous les types de signature-hash (sighash) au-delà de SIGHASH_ALL, ce qui permet des possibilités de transactions avancées.
  • Zeus ajoute des fonctions de majoration des frais : Zeus v0.7.4 ajoute le fee bumping, en utilisant RBF et CPFP, pour les transactions onchain, y compris les transactions d’ouverture et de fermeture du canal LN. Au départ, la majoration des frais n’est possible qu’avec un backend LND.
  • Annonce du serveur Electrum basé sur Utreexo : Floresta est un serveur compatible avec le protocole Electrum qui utilise utreexo pour réduire les besoins en ressources du serveur. Le logiciel supporte actuellement le réseau de test signet.

Mises à jour et versions candidates

Nouvelles versions et versions candidates pour les principaux projets d’infrastructure Bitcoin. Veuillez envisager de passer aux nouvelles versions ou d’aider à tester les versions candidates.

  • BDK 0.28.0 est une version de maintenance de cette bibliothèque permettant de créer des applications compatibles avec Bitcoin.
  • Core Lightning 23.02.2 est une version de maintenance de ce logiciel de nœud LN populaire qui contient plusieurs corrections de bogues.
  • Core Lightning 23.05rc1 est une version candidate pour la prochaine version de ce nœud LN.
Lire aussi article :  Jean-Pierre Bacri : découvrez quelle était sa scène préférée - Actus Ciné

Changements notables dans le code et la documentation

Changements notables cette semaine dans Bitcoin Core, Core Lightning, Eclair, LDK, LND, libsecp256k1, Hardware Wallet Interface (HWI), Rust Bitcoin, BTCPay Server, BDK, Bitcoin Improvement Proposals (BIPs), Lightning BOLTs, et Bitcoin Inquisition.

  • Bitcoin Core #27358 met à jour le script verify.py pour automatiser le processus de vérification des fichiers pour une version de Bitcoin Core. Un utilisateur importe les clés PGP des signataires en qui il a confiance. Le script télécharge la liste des fichiers dont la somme de contrôle a été vérifiée pour une version et les signatures des personnes qui se sont engagées à respecter ces sommes de contrôle. Le script vérifie ensuite au moins k des signataires de confiance qui se sont engagés à respecter ces sommes de contrôle, l’utilisateur pouvant choisir le nombre de k signataires dont il a besoin. Si suffisamment de signatures valides de signataires de confiance ont été trouvées, le script télécharge les fichiers pour que l’utilisateur puisse installer cette version de Bitcoin Core. Pour plus de détails, voir la documentation. Le script n’est pas nécessaire pour utiliser Bitcoin Core et ne fait qu’automatiser un processus que les utilisateurs sont encouragés à effectuer eux-mêmes avant d’utiliser des fichiers sensibles à la sécurité téléchargés sur Internet.
  • Core Lightning #6120 améliore sa logique de remplacement de transaction, y compris la mise en œuvre d’un ensemble de règles pour déterminer quand il faut automatiquement supprimer les frais RBF d’une transaction et rediffuser périodiquement les transactions non confirmées pour s’assurer qu’elles sont relayées (voir Bulletin #243).
  • Eclair #2584 ajoute la prise en charge du splicing, à la fois les épissures qui ajoutent des fonds à un canal existant et les épissures qui envoient des fonds d’un canal vers une destination sur la chaîne. Le PR note qu’il y a quelques différences dans la mise en œuvre par rapport à l’actuel projet de spécification.





Source link