Bitcoin Optech – Bulletin #240






Bulletin d’information hebdomadaire Bitcoin Optech du 1er mars 2023 traduit par @copinmalin.


Le bulletin de cette semaine résume une discussion sur le moyen le plus rapide de vérifier qu’une sauvegarde de graine maîtresse BIP32 n’a probablement pas été corrompue sans utiliser de dispositifs numériques. Vous trouverez également nos sections habituelles avec les annonces des nouvelles versions et des versions candidates, ainsi que des descriptions des principaux changements apportés aux logiciels d’infrastructure Bitcoin les plus répandus.

Nouvelles

  • Sommes de contrôle de sauvegarde des semences plus rapides : Peter Todd a répondu à la discussion sur un projet de BIP pour Codex32 (voir le bulletin de la semaine dernière), un schéma qui permet de créer, vérifier et utiliser des codes de récupération pour une graine BIP32. Un avantage particulier de Codex32 par rapport aux systèmes existants est la possibilité de vérifier l’intégrité des sauvegardes en utilisant simplement un stylo, du papier, de la documentation et un temps modeste.Tel qu’il est conçu, Codex32 fournit des garanties très fortes quant à sa capacité à détecter les erreurs dans les sauvegardes. Peter Todd a suggéré qu’une méthode beaucoup plus simple serait de générer des codes de récupération dont les parties pourraient être additionnées pour produire une somme de contrôle. Si la division de la somme de contrôle par une constante connue ne produit aucun reste, cela permettrait de vérifier l’intégrité de la sauvegarde dans les paramètres de l’algorithme de somme de contrôle. Peter Todd a suggéré d’utiliser un algorithme offrant une protection d’environ 99,9 % contre les fautes de frappe, ce qui, selon lui, serait suffisamment fort, facile à utiliser et à mémoriser pour que les gens n’aient pas besoin des documents supplémentaires du Codex32.Russell O’Connor a répondu qu’un code de récupération Codex32 complet peut être vérifié beaucoup plus rapidement qu’une vérification complète si l’utilisateur est prêt à accepter une protection moindre. La vérification de seulement deux caractères à la fois garantirait la détection de toute erreur d’un seul caractère dans un code de récupération et fournirait une protection de 99,9 % contre les autres erreurs de substitution. Le processus serait quelque peu similaire à la génération du type de somme de contrôle décrit par Peter Todd, même s’il nécessiterait l’utilisation d’une table de consultation spéciale que les utilisateurs ordinaires auraient peu de chances de mémoriser. Si les vérificateurs étaient disposés à utiliser une table de consultation différente chaque fois qu’ils vérifient leur code, chaque vérification supplémentaire augmenterait leurs chances de détecter une erreur jusqu’à la septième vérification, où ils auraient la même assurance que celle qu’ils obtiendraient en effectuant une vérification complète du Codex32. Aucune modification n’est nécessaire à Codex32 pour obtenir la propriété de vérification rapide de renforcement, bien que la documentation de Codex32 doive être mise à jour pour fournir les tables et feuilles de calcul nécessaires afin de la rendre utilisable.
Lire aussi article :  Disney+ : Natty Gann, Newsies, Rocketeer... 10 pépites à découvrir - Actus Ciné

Mises à jour et versions candidates

Nouvelles versions et versions candidates pour les principaux projets d’infrastructure Bitcoin. Veuillez envisager de passer aux nouvelles versions ou d’aider à tester les versions candidates.

  • HWI 2.2.1 est une version de maintenance de cette application qui permet aux portefeuilles logiciels de s’interfacer avec des dispositifs de signature matériels.
  • Core Lightning 23.02rc3 est une version candidate pour une nouvelle version de maintenance de cette implémentation populaire de LN.
  • lnd v0.16.0-beta.rc1 est une version candidate pour une nouvelle version majeure de cette implémentation populaire de LN.

Principaux changements de code et de documentation

Changements notables cette semaine dans Bitcoin Core, Core Lightning, Eclair, LDK, LND, libsecp256k1, Hardware Wallet Interface (HWI), Rust Bitcoin, BTCPay Server, BDK, Bitcoin Improvement Proposals (BIPs), et Lightning BOLTs.

  • Bitcoin Core #25943 ajoute un paramètre au RPC sendrawtransaction. pour limiter le montant des fonds brûlés par sortie. Si la transaction contient une sortie dont le script est heuristiquement considéré comme non dépensable (avec un OP_RETURN, un opcode invalide, ou dépassant la taille maximale du script) et dont la valeur est supérieure à maxburnamount, elle ne sera pas soumise au mempool. Par défaut, le montant est fixé à zéro, ce qui protège les utilisateurs de brûler involontairement des fonds.
  • Bitcoin Core #26595 ajoute les paramètres wallet_name et passphrase au RPC migratewallet afin de supporter la migration des anciens portefeuilles cryptés et des portefeuilles qui ne sont pas actuellement chargés dans les portefeuilles descripteurs.
  • Bitcoin Core #27068 met à jour la façon dont Bitcoin Core gère la saisie des phrases de passe. Auparavant, une phrase de passe contenant un caractère ASCII nul (0x00) était acceptée—mais seule la partie de la chaîne jusqu’au premier caractère nul était utilisée dans le processus de cryptage du portefeuille. Cela pouvait conduire à un porte-monnaie dont la phrase de passe était beaucoup moins sûre que ce à quoi l’utilisateur s’attendait. Ce PR utilisera la totalité de la phrase de passe, y compris les caractères nuls, pour le cryptage et le décryptage. Si l’utilisateur entre une phrase de passe contenant des caractères nuls et ne parvient pas à décrypter un portefeuille existant, ce qui indique qu’il a peut-être défini une phrase de passe selon l’ancien comportement, il recevra des instructions pour contourner le problème.
  • LDK #1988 ajoute des limites pour les connexions entre pairs et les canaux non financés afin de prévenir les attaques par déni de service par épuisement des ressources. Les nouvelles limites sont les suivantes :
    • Un maximum de 250 pairs de partage de données qui n’ont pas de canal financé avec le nœud local.
    • Un maximum de 50 pairs qui peuvent actuellement essayer d’ouvrir un canal avec le nœud local.
    • Un maximum de 4 canaux qui n’ont pas encore été financés à partir d’un même pair.
  • LDK #1977 rend publiques ses structures de sérialisation et d’analyse des offres telles que définies dans le projet BOLT12. LDK ne supporte pas encore les chemins aveugles, il ne peut donc pas actuellement envoyer ou recevoir des offres directement, mais ce PR permet aux développeurs de commencer à les expérimenter.
Lire aussi article :  Basic Instinct Sex, Death & Stone sur TMC : "Il y a plein d'histoires humaines" derrière le thriller culte - Actus Ciné












Source link