Alexandre Cabanel en 2 minutes


En bref

Incarnation de la perfection académique du XIXe siècle, coloriste délicat et dessinateur habile, Alexandre Cabanel (1823–1889) est un grand représentant de cet art que l’on dit « pompier ». Coqueluche du Second Empire, son parcours dit assez sa réussite officielle : chevalier de la Légion d’honneur en 1855, membre de l’Académie des beaux-arts en 1863, professeur et chef d’atelier à l’École des beaux-arts en 1864, dix-sept fois membre du jury du Salon entre 1868 et 1888. L’artiste est mondialement connu pour sa Naissance de Vénus, qui fut si souvent opposée à l’Olympia de Manet, la première illustrant l’esthétique académique et la seconde l’école moderne.

Alexandre Cabanel, Autoportrait

Alexandre Cabanel, Autoportrait, 1852

i

huile sur toile • Musée Fabre, Montpellier • Photo Wikimedia Commons

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  34 morts en 24 heures, 7038 malades hospitalisés