Ingénieur•e Automaticien•ne – Grenoble (38)


INSTITUT LAUE LANGEVIN

L’Institut Laue-Langevin (ILL), implanté à Grenoble, est un centre international de recherche scientifique, leader européen en sciences neutroniques. L’ILL exploite la source de neutrons la plus intense au monde et accueille chaque année plus de 2000 visiteurs scientifiques qui viennent réaliser des expériences dans des domaines très variés. La Division Science recherche actuellement un·e :

Ingénieur•e Automaticien•ne

Fonctions :
Vous intégrerez l’équipe du Service Environnements Neutroniques Avancés et participerez au projet NESSE – New Standards for Sample Environment. En collaboration avec des équipes techniques et scientifiques, vous effectuerez différentes missions et contribuerez à la mise en service de nouveaux équipements :

  • Programmation de l’automate et mise au point d’une chambre à humidité contrôlée
  • Programmation de l’automate et mise au point d’un changeur d’échantillons biologiques
  • Modification des automates et mise au point des régulateurs haute-pression
  • Programmation des séquences et automatisation d’une source de neutrons ultra-froids
  • Programmation et mise au point d’un automate en vue du déploiement du protocole SECoP

Fonction et expérience :
Vous êtes titulaire d’un Bac+5en automatismes industriels, avec quelques années d’expérience avec les outils de développement Schneider.
Vous êtes rigoureux, aimez relever des défis, travailler en équipe, et souhaitez acquérir de nouvelles compétences.

Connaissances linguistiques :
Le caractère international de notre centre de recherche nous amène à accorder une attention particulière aux candidatures provenant également d’autres pays que la France. Une bonne maitrise de l’anglais est exigée.La connaissance du français ou la volonté́ de l’apprendre est souhaitée (formation prise en charge par l’ILL).

Observations :
Contrat à Objet Défini de 3ans (COD) ;
Une aptitude médicale au travail sous rayonnement ionisant est nécessaire pour ce poste.

Lire aussi article :  Gaec Ar Gwazh, Bouvron, Loire-Atlantique - Aurélie Michel : « Si on ne nous écoute pas, on va parler plus fort » - Juridique, fiscal et social



Source link