Les autorités américaines ferment Signature Bank






Dans un communiqué conjoint, le Trésor américain, la Réserve fédérale et la FDIC [1] ont annoncé dimanche la fermeture de la banque Newyorkaise Signature Bank afin de freiner la propagation de la crise bancaire. Il s’agit du troisième effondrement bancaire en moins d’une semaine, après la liquidation volontaire de Silvergate Bank mercredi et la fermeture de Silicon Valley Bank vendredi.

« Nous annonçons également une exception de risque systémique similaire [à la Silicon Valley Bank] pour Signature Bank, qui a été fermé aujourd’hui par son autorité d’affrètement d’État. Tous les déposants de cette institution seront indemnisés. »

« La surintendante Adrienne A. Harris a annoncé aujourd’hui que le Département des services financiers de New York a pris possession de Signature Bank, conformément à l’article 606 de la loi bancaire de New York, afin de protéger les déposants. DFS a nommé la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) en tant que séquestre de la banque. »

Pour mettre fin à l’hémorragie, la Réserve fédérale (Fed) annonce qu’elle va mettre en place une ligne de crédit de 25 milliards de dollars afin de financer les établissements qui pourraient faire l’objet d’une panique bancaire.

Signature Bank, qui offrait des produits et services bancaires divers, était particulièrement prisée par les entreprises « crypto » américaines.

Sources : dfs.ny.govfederalreserve.gov


[1] La Federal Deposit Insurance Corporation est une agence indépendante du gouvernement des États-Unis dont la principale responsabilité est de garantir les dépôts bancaires faits aux États-Unis jusqu’à 250 000 dollars.










Source link

Lire aussi article :  Le skateboard : la petite planche à roulettes devenue grande